from dust ’till down …

750-Stardust
Oui, juste de la poussière … et vraiment beaucoup trop d’un coup pour moi
à en avoir les yeux gonflés (et qui pleurent) sur le chemin du retour
Mais les étages sont enfin « quasi » vidé (du sol au plafond) et c’est bien mieux comme cela
et ce malgré mes re-modifications du schéma electrique global d’aujourd’hui
un retour 35 ans en arrière, on retire tout ce qui avait été rajouté : téléphone, interphone, interrupteurs et prises suplémentaires
et tout fonctionne encore après … malgré « l’arc électrique » vu dans un boitier de dérivation après-midi … 
( et mon père de me confirmer juste après … on est encore assuré mais vas y molo … fout pas l’feu dans la baraque …)

Mais un retour sain et sauf malgré les torrents d’eau croisés sur la Walifornian Freeway (E411) 
( et malgré ce *#§ en Ford Focus qui mobilise la bande de gauche pendant 15 km à la même vitesse que celle du millieu
mais coupe tout le monde (des 3 bandes) en freinant bloc à 50m de sa sortie de peur de la louper
et vous tend un doigt profond pour vous remercier du généreux appel de phare (un juste rappel à l’ordre … )
une preuve suplémentaire de sa débilité (et citoyenneté) automobilistique …  
( surement encore un walifornien en chemise à manche courte coincé sur le ring par les trombes d’eau à la sortie de son bureau)

ou avait il, lui aussi reçus un permis spécial « moi, j’ai acheté la bande de gauche et j’emmerde les jaloux » ???

Teddy qui dit : « Et une photo de l’enseigne du défunt Stardust de LasVegas vraiment trop chipotée pour illustrer ce post « 

Un commentaire sur “from dust ’till down …

Les commentaires sont fermés.