Rallyman amateur …

750-crash
 » Tous des pilotes de Rallye amateurs … enfin déja au moins 3 en 2 mois … « 
Habitant une charmante région boisée de walifornie … aux petites routes sinueuses longeant l’eau : la vallée du samson
Malheureusement voilà, c’est le genre de coup de frein tardif que j’entend hebdomadairement de chez moi …  
et pourtant habitant à 100 mètres du dit croisement … ( entre la route en S et un pont en pierre un peu étroit … )
L’endroit est pourtant signalé … Limitation de vitesse, panneau « virage », bandes relief au sol , panneaux hachurés dans le S …
La route tourne assez court en un subtil S et croise un petit pont où deux voitures ne se croisent pas …
alors certains « Pilotes de rallye urbain » locaux en font encore bien trop souvent les frais …

1er cas : respect de toutes les indications (vitesse, etc …) et pas de véhicule en face : ça passe …
2 ème cas : respect de tout … et un véhicule en face … un bon freinage et cela passe après …
3 ème cas : aucuns respects ET l’option « king du volant », on rajoute l’option nuit noire mais aussi l’option route éclairée
3*A … surpris par le virage mais très adroit et pas trop imbibé : cela passe
3*B … surpris par le virage, freinage trop sec … un « tout droit « … hop le nez dans l’eau …
(après avoir couché de 1 à 3 poteaux selon l’angle de pénétration et la largeur du véhicule : c’est cela le « paf  » )  
et selon le nombre de participants au rallye et l’adresse des spectateurs pouvant aider à dégager l’auto « rapidement »
 » la présence d’une dépaneuse ou d’un combi à bande n’est pas forcément une nécésité absolue »
3*C … surpris par le virage, freinage tardif … amorce de virage trop large … hop le nez dans le pont … 
( un très gros PAF, une nouvelle face avant, quelques pierres du pont dans l’eau, un combi à bande bleue et une dépaneuse … )
mais il est déja arrivé par le passé que quelques pilotes motivés aient réunis plusieures possibilités : « de vrais winners« 

Teddy qui dit :  » Et cette nuit c’était un mix « light » des versions 3*A et 3*B … « 
et cela donne un paf’ dans un poteau et dans le coin du pont … 
un choc assez fort pour coucher le poteau et y rester coincé 30 minutes mais assez léger pour ne pas finir dans l’eau
( et si j’y pense … je vous ferais peut être une petite photo du « Paf » de cette nuit … )

Publicité